LA POTERIE ALSACIENNE

Comment nos poteries sont-elles fabriquées ?


1 - Extraire l'argile

La première étape est d’extraire la terre de Soufflenheim. Pour cela, il faut une autorisation environnementale, qui prend environ 2 ans à être délivrée et coûte de l’argent. C’est pourquoi, la terre est extraite environ une fois tous les 20 ans. On vient avec les pelleteuses, et on extrait plusieurs milliers de tonnes de terre qui pourront être cherchés au gré des besoins de l’artisan.

argile soufflenheim

Argile réfractaire Soufflenheim filtré

2 - Filtrer l'argile

En moyenne, une à deux tonnes d’argile sont stockées sur le lieu de production. Cet argile va être filtrer, pour enlever les petits cailloux et bouts de bois naturellement présents dans l’argile. Pour cela on le passe dans une machine, entre deux et trois fois. L’argile étant plus ou moins pourvu de ces petits cailloux et bouts de bois selon les strates.

3 - Le façonner en rondins

Une fois qu’on a un argile bien nettoyé, on va le façonner en rondins. Cela va permettre d’avoir une matière plus homogène et donc plus facile à travailler. Cela permets également de mieux juger de la quantité à utiliser.


Machine à faire des rondins d'argile  rondins d'argile poterie alsacienne

Pressage poterie alsacienne

4 - Le pressage et l'ébavurage

On en arrive maintenant au pressage. Une grande partie des pièces sont pressées, d’autres sont tournées. Seules les pièces vraiment rondes, type terrines rondes par exemple, sont moulées et tournées.

Pour ce qui est du pressage. On met un rondin d’argile dans la presse que l’on a précédemment équipé du moule voulu, moule fabriqué par l’artisan lui-même.

L’argile est donc passé dans la presse et ressort avec la forme voulue. Une fois pressé, il est encore humide et malléable. Il faut donc le manipuler avec précaution pour ne pas le déformer.

Néanmoins, la personne en charge de la presse va faire un premier ébavurage à la main, pour donner sa forme finale à la pièce. Puis, la poterie va être laissée 24h à sécher afin de consolider sa nouvelle forme.

On terminera l’ébavurage à l’aide d’un couteau, puis d’une éponge pour lisser l’argile et boucher les éventuels micro-trous en vue du trempage.


Ebavurage à la main poterie alsacienne  Ebavurage au couteau poterie alsacienne

Engobage poterie alsacienne

5 - L'engobage

C’est l’étape où l’on va donner sa future couleur à la poterie. La couleur est faîte par le potier. En fait, il récupère l’argile qui a été ébavuré, qu’il va mélanger à du colorant et de l’eau dans un grand broyeur. Ce broyeur va mélanger le tout cela pendant 5 heures. Après cela, la couleur ressort, légèrement plus épaisse que du lait, et on trempera la poterie dedans.

Selon la taille de la poterie, on va la laisser sécher entre 1 semaine pour les petites poteries et jusqu’à 3 semaines pour les plus grandes.

6 - La décoration

Puis vient le moment de la décoration à la main des poteries. Elle est réalisée par des mains expertes qui possèdent tout le savoir transmis par les générations précédentes. Certaines décorations sont plus longues à faire comme les cigognes, les oies et les oiseaux, c’est pourquoi elles entraînent un surcoût à la production. Pour prendre l’exemple des cigognes, le bec et les pattes ne sont pas faîtes en même temps que le corps, car il s’agit de couleurs différentes. Il faut donc les faire séparément et laisser un temps de repos entre les deux pour éviter que les couleurs ne se mélange et que le résultat soit parfait.

Les motifs sont typiquement alsaciens et tous peints à la main.

Décoration traditionnelle poterie alsacienne

Emaillage poterie alsacienne

7 - L'émaillage

Une fois les décorations faîtes, on va tremper les poteries dans l’émail. Il s’agit d’un émail transparent, résistant à la chaleur et qui va protéger la poterie. Il va donner une couleur blanche plâtre à la poterie avant la cuisson. Et c’est pendant la cuisson que la couleur finale se révélera.

8 - Ponçage du surplus d'émail

Dernière étape avant le passage au four, le nettoyage de l’émail présent sur la base de la poterie. En effet, si on laisse l’émail sur la base de la poterie, cette dernière va accrocher lors de son passage au four et on ne pourra plus la décoller. On passe donc les poteries sur un tapis roulant humide qui va enlever ce surplus d’émail.

Surplus émail poterie alsacienne

Cuisson poteries alsaciennes

9 - La cuisson

C’est maintenant l’heure du passage au four. Toutes les poteries ont un aspect blanc plâtre dû à l’émaillage. Elles sont disposées par étages sur des pierres réfractaires et toutes montées sur un grand chariot qui va s’insérer dans le four 4 mètres de profondeur. La cuisson va durer 24 heures à plus de 1000 degrés et va rendre les poteries solides, inaltérables et pouvant supporter de très hautes températures. A la sortie du four, les poteries révèlent leurs superbes couleurs et décorations. 




VIDEO DE PRESENTATION DU PROCESSUS DE FABRICATION :