LA POTERIE ALSACIENNE

Les origines

L’art de la poterie est apparu dès l’âge de bronze (1000 avant JC) à Soufflenheim. Cette tradition s’est transmise de génération en génération depuis des siècles.

Cet art ancestral a contribué au développement et au rayonnement de la tradition culinaire alsacienne, avec des plats qui ont fait sa renommée : baeckeoffe, choucroute, kougelhopf, escargots ou tartes alsaciennes.

La poterie est fabriquée à partir de l’argile de Soufflenheim, aussi appelé terre glaise, qui possède des qualités culinaires et réfractaires reconnus. Il est prélevé dans la forêt d’Haguenau qui borde Soufflenheim.

Cet argile d’exception est difficile à extraire, cela demande beaucoup d’efforts et représente un coût certain. C’est pourquoi la plupart des potiers de Soufflenheim y renonce et la remplace par un matériau pré-conditionné essentiellement importé, qui est plus facile et moins onéreux à travailler.

Mais la qualité réfractaire (alumine naturellement présente) et culinaire de la terre de Soufflenheim est unique, c’est pourquoi nous continuons à l’utiliser.

On peut le reconnaître grâce à sa teinte jaunâtre après cuisson et à ses légères irrégularités en surface. Les parties non émaillées (l’intérieur de la poterie) peuvent être rugueuses.

L’argile est cuit à plus de 1000° et façonné avec amour selon un savoir-faire manuel bien précis. Ce qui vous garantit une poterie de la meilleure qualité.

Nos ancêtres ont sur apprivoiser cette matière, nous perpétuons leur tradition !